Agence pour l'enseignement français à l'étranger
elevetop

OIB – la section internationale au Bac au CPF

Qu’est-ce qu’une section internationale?– C’est une section qui s’inscrit dans la préparation du baccalauréat français O.I.B  (Option Internationale du baccalauréat) qui permet de valoriser des compétences acquises dans une langue (au CPF: l’arabe) et une culture.- C’est une section d’excellence que les  élèves non-dispensés de l’arabe peuvent choisir en fin de troisième à partir de la rentrée 2012. Brochure OIB

Qu’est-ce qu’un bac O.I.B?

– C’est un baccalauréat français de la série choisie par l’élève: L, ES ou S, avec une option débutée en seconde qui se poursuit en 1ère et Terminale, qui se décompose come suit:

• 7 heures de « langue et littérature arabe », LV1 arabe incluse

• 4 heures d’histoire-géographie en français et en arabe (programme joint enseigné en français et en arabe par deux enseignants).

Ce qui change lors du bac O.I.B

Les élèves qui ont suivi l’enseignement de la section internationale à partir de la seconde passeront le bac L, ES ou S avec :

– une épreuve de langue et de culture arabe spécifique (au lieu de la LV1) écrite et orale

– une épreuve d’histoire – géographie spécifique (en arabe ou en français au choix à l’écrit; en arabe obligatoirement à l’oral).

Section Internationale du Baccalauréat Français

• Cette section, créée en 1981 en France, existe dans de nombreuses langues. C’est une section qui permet aux élèves qui s’y inscrivent d’obtenir un niveau C1 au minimum.

• La section internationale amène à un bac d’excellence : le bac OIB (dans toutes les séries du Bac : L, ES, S). Elle est ouverte aux élèves non dispensés qui ont un bon niveau d’arabe et de réelles dispositions à le travailler. Elle vise le perfectionnement et la maîtrise de la langue et de la culture arabes dans le cadre du système éducatif français. Les élèves qui la rejoignent s’engagent dans une voie autant bilingue que biculturelle. Le but ultime est qu’ils soient les acteurs du monde de demain qui maintiendront, entretiendront et renforceront les liens entre les deux rives de la Méditerranée, entre la France et le monde arabe.

Bac OIB

Il s’agit d’un baccalauréat français de la série choisie par l’élève : L, ES ou S, avec une option débutée en seconde qui se poursuit en 1ère et terminale.

Modalités du bac : Que l’élève ait choisi la série L, ES ou S, il aura en lieu et place des épreuves d’arabe LV1 et d’HG, une épreuve écrite et orale de « langue et littérature arabe » en arabe, et une épreuve écrite (en français ou en arabe) ainsi qu’une épreuve orale en arabe d’HG française et arabe.

Coefficients au bac OIB :

Langue et littérature arabe Epreuve écrite Epreuve orale Total
Série L Coef. 6 Coef. 4 10
Série ES Coef. 5 Coef. 4 9
Série S Coef. 5 Coef. 4 9

 

Histoire-Géographie française et arabe Epreuve écrite Epreuve orale Total
Série L Coef. 5 Coef. 3 8
Série ES Coef. 5 Coef. 4 9
Série S Coef. 4 Coef. 3 7

Public :

• La Section Internationale s’adresse aux élèves motivés et non-dispensés de l’arabe en fin de troisième, sur proposition des enseignants et validation du conseil de classe au troisième trimestre.

Etudes :

• Parallèlement aux programmes de l’Education Nationale française, les élèves de la Section Internationale suivent un enseignement de « Langue et Littérature arabes » et d’«Histoire Géographie en français et en arabe ». Cet enseignement se décompose comme suit :

– 7 heures de langue et littérature arabes à la place de la LV1 arabe en seconde (puis 6 heures en cycle terminal)

– 4 heures d’histoire-géographie en français et en arabe (sous la forme 2 + 2)

• À terme, les études sont sanctionnées par le Baccalauréat L, ES et S option internationale (OIB).

Activités :

Plusieurs activités qui ont pour objectif d’élargir le champ culturel des élèves et de renforcer leur relation au patrimoine arabe sont proposées :

– Ils assistent aux différentes manifestations culturelles qui ont lieu dans la ville de Beyrouth.

– De nombreuses sorties visant à renforcer leur relation au patrimoine du Liban sont organisées.

– Un programme d’échange avec un établissement à programme français ayant une SI arabe et des voyages dans les pays des établissements concernés sont prévus.

– Un atelier de calligraphie arabe est également possible.

– Ils participent activement à la semaine de la culture arabe et assistent aux différentes manifestations de la semaine (rencontres avec un écrivain, débats autour de plusieurs sujets ……). Ils sont aussi amenés à exposer leurs différents talents littéraires et artistiques.

Débouchés :

• Pour tous les élèves de la section, l’OIB est, à terme, une preuve du niveau minimum C1 du CECRL (c’est un niveau avancé en langue arabe d’un élève qui peut comprendre la langue et les références culturelles de cette langue et qui s’exprime facilement dans toute les situations ou il serait appelé à le faire) atteint par l’élève en arabe (Bac sans O.I.B. : niveau B2 selon le cadre européen de langues). Il s’agit donc d’un atout indéniable lors de l’inscription aux études supérieures (inscription claire de la section internationale sur les bulletins scolaires puis le diplôme). Les universités recherchent les élèves issus de filières d’excellence clairement identifiées, gage de sérieux pour toute suite d’études.

• Tous les élèves de la Section Internationale ont, en raison des hauts coefficients dans les disciplines concernées, le Baccalauréat de la section choisie L, ES ou S avec une mention plus élevée que s’ils n’avaient pas eu la SI.

• Le bac OIB est un diplôme qui leur permet, en effet, de poursuivre des cursus universitaires prestigieux en France ou à l’étranger (domaine en pleine expansion ces dernières années). Les élèves de la Série L peuvent intégrer par exemple la classe préparatoire aux grandes écoles littéraire arabe du Lycée Jean Jaurès à Paris en vue de passer le concours d’entrée à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon. Les élèves qui se destinent à des classes préparatoires scientifiques ou économiques ne sont pas en reste, puisque l’arabe figure aux épreuves d’admission de la plupart des grandes écoles en France notamment de certaines classes préparatoires prestigieuses.

• L’OIB est un label de qualité reconnu sur le marché du travail, par l’ensemble des partenaires de l’Europe et notamment dans les pays du Golfe.

• Au Liban et dans bien d’autres pays, de nombreuses professions prestigieuses (avocat, ingénieur, architecte …) nécessitent une excellente maîtrise de la langue arabe en raison des contrats qui doivent être signés dans cette langue. Dans les pays du Golfe, un niveau C1 est un atout indéniable à l’embauche, de même qu’un excellent niveau d’anglais.