Présence Protestante Française au LibanAgence pour l'enseignement français à l'étranger
elevetop

Canada

Organisation des études au Canada

La majorité des établissements d’enseignement supérieur canadiens sont publics. Ils se répartissent en deux grands secteurs: le système universitaire, qui comprend plus de 90 établissements, et le système collégial, avec plus de 200 institutions. Pour simplifier, on peut dire que le système collégial propose des études courtes à orientation professionnelle ou de préparation à l’université, tandis que le système universitaire prépare à des études plus longues, sanctionnées par des grades, comme le Baccalauréat, le «Bachelor» (à ne pas confondre avec son homonyme français…).

Le seul moyen de connaître le sérieux d’un établissement reste de vérifier son adhésion à l’AUCC (Association des universités et collèges du Canada): www.aucc.ca

L’année universitaire canadienne se divise en deux sessions/semestres de 16 semaines:

– de Septembre à Décembre (session d’automne)

– de Janvier à Avril (session d’hiver)

avec une semaine de repos appelée “semaine d’étude”, car il s’agit souvent de révisions à mi-session.

Titres proposés par les établissements canadiens:

Diplôme Année d’études Crédits
Baccalauréat général/Bachelor 3 ans 90*
Baccalauréat spécialisé/Bachelorof Honors 1er cycle 4 ans 120
Maîtrise/Master 2e cycle 2 ans** 30 à 45
Doctorat/PhD 3e cycle 3 ans minimum** variable selon les départements

* 1 année = 30 crédits ; 1 cours = 3 crédits

** après l’obtention du grade précédent

Demande d’admission dans une université canadienne

Les universités établissent leurs propres règles d’admission. Il faut se renseigner sur les conditions d’admission et être attentif à l’ouverture des inscriptions en consultant régulièrement le site de l’université où l’on souhaite poursuivre des études.

Dès l’ouverture des inscriptions en ligne, commencer à compléter le dossier d’inscription.

– L’inscription en ligne doit être terminée avant le 15 janvier.

Les frais d’admission (environ 85 dollars canadiens) peuvent être payés à l’aide d’une carte bancaire.

– Le dossier d’admission (dit « dossier papier ») doit généralement parvenir au service des admissions de l’université ou du collège choisi avant le 1er février qui précède la rentrée universitaire envisagée. Dans certains cas cependant, la limite est fixée au début janvier, voire début novembre (c’est le cas notamment du 1er cycle de droit à l’Université McGill).

Pour la plupart des établissements, ce dossier doit contenir les documents suivants:

– un acte de naissance

– les relevés de notes des classes de Seconde, Première et 1er trimestre de Terminale

– la copie des résultats du TOEFL pour les universités anglophones (McGill, UBC par ex.)

– la référence (numéro accordé lors de l’inscription en ligne) du candidat ou du dossier

– certaines formations dans certains établissements demandent une lettre de motivation de l’élève

– certaines formations dans certains établissements demandent des lettres d’appréciation des professeurs

Tous les documents joints doivent être en français ou en anglais, selon l’institution.

Equivalences

– Pour accéder aux études universitaires de 1er cycle au Canada, le minimum requis est le baccalauréat français (équivalent du Diplôme d’Etudes Collégiales canadien Cégep)

– Pour les détenteurs du baccalauréat libanais : ajouter une année préparatoire

– pour le 1er cycle universitaire en sciences, le niveau requis est bac + 1;

– certains programmes en Santé ne sont pas accessibles aux étudiants internationaux (comme la médecine, la pharmacie, les sciences infirmières, …). Le critère de nationalité ne suffit pas, il faut résider au Canada pour pouvoir y postuler.

– pour la maîtrise (2ème cycle), le minimum requis est la licence ou le diplôme sanctionnant une formation de base (ingénieur, architecte);

– pour le doctorat (3ème cycle), le minimum requis est le DEA ou le niveau équivalent au BAC+5.

Droits de scolarité et frais de subsistance approximatifs au Québec (au 1er cycle)

Les droits sont
exprimés en dollars
canadiens (à titre
indicatif, 1 CAD ≈
0,75 USD au 7/11/15
Etudiants québécois
et français
Etudiants
canadiens
Etudiants
internationaux
Droits de scolarité 2100 CAD/an 6000 CAD/an 14500 à 17500 CAD/an selon le programme
Assurance maladie
Frais de subsistance
dont :
1100 CAD/an
Logement & charges 500 CAD/an
Nourriture & transport 400 CAD/an
Divers/vêtements d’hiver/fraisd’installation 200 CAD/an

Logement

La plupart des universités peuvent accueillir un certain nombre d’étudiants dans des résidences situées sur le campus ou à proximité. Leur nombre étant limité, les réservations doivent être faites en même temps que la demande d’admission. Les demandes à cet effet doivent être adressées au bureau du Directeur des résidences.

Certains services universitaires, de même que les associations d’étudiants, peuvent aider ceux qui désirent trouver une chambre ou un appartement en ville. Il n’y a pas de difficultés, en général, pour trouver une chambre meublée ou non, avec ou sans cuisine. Il y a aussi des listes d’appartements à louer dans les “Services aux étudiants” de chaque université.

Quelques sites utiles

– Toutes les informations sur les études supérieures au Canada sur le site du Centre culturel canadien en France: www.canada-culture.org/fr-eng/ru-doc/etudes/ru-etudes-f.html

– Le site « Etudier au Canada » : www.studyincanada.ca

– Le site “Studying in Canada” :  http://www.studying-in-canada.org/

– Liste des universités de l’Ouest Canadien ainsi qu’une description de chacune d’entre elles :

http://www.consulfrance-vancouver.org/scientifique/francais/description_universites.htm

– Liste des collèges, universités et établissements post secondaires dans tout le Canada: www.cicic.ca/postsec/index.stm

– Evaluations d’établissements: www.macleans.ca

– Annuaire Google des universités au Québec: www.google.com/Top/World

– Le bureau canadien de l’éducation internationale propose des renseignements destinés aux étrangers qui envisagent de venir étudier au Canada: www.cbie.ca

– Le programme québécois de bourses d’excellence:

www.meq.gouv.qc.ca et www.inrs.uquebec.ca